Me voici donc en Inde depuis la mi-août ! Je travaille et perfectionne ma pratique clinique à la Suraj Ayurvedic Clinic and Panchakarma Research Centre, à Pune (à environ 150 km de Bombay).

Ici, tous les jours, différents patients se succèdent pour des traitements divers, comme kati basti par exemple (photo ci-dessous) et également des panchakarmas.

kati basti

 

Qu’est-ce que le panchakarma ?

« Panch » signifie « cinq » et « karma » signifie « action » : il s’agit donc de cinq actions bien spécifiques permettant de rééquilibrer l’organisme en profondeur. Elles sont nommées : Vamana (vomissement), Virechana (purge), Basti (lavement), Nasya (gouttes dans le nez) et Rakta Moksha (saignée).

Ces traitements nécessitent tout d’abord une préparation en amont (qui peut prendre de quelques heures à une semaine). Le choix de l’action spécifique est fait en fonction de la constitution de la personne, de la problématique que l’on cherche à traiter, ainsi que de la saison. Par exemple, la saison des pluies se prête parfaitement à Basti (lavement) qui va traiter plus particulièrement les déséquilibres de Vata (l’une des trois « humeurs » en Ayurveda). C’est d’ailleurs le panchakarma que nous avons effectué à de maintes reprises ces derniers mois.

Nous entrons maintenant dans la saison sèche (et toujours chaude) ici en Inde. Les conditions sont donc idéales pour pratiquer le traitement nommé Virechana (purge) qui s’adresse particulièrement aux déséquilibres de Pitta (une autre des trois « humeurs » constituée principalement de feu et d’un peu d’eau).

 

Mon panchakarma

Pitta étant l’une des « humeurs » importantes de ma constitution, j’ai donc décidé de profiter de l’occasion pour prendre le rôle de patiente quelques temps ! Je ne souffre pas de problèmes médicaux particuliers. Il s’agit donc plus, dans mon cas, d’une « détox » profonde.

Aujourd’hui était mon 1er jour de traitement !

Comment cela se passe-t-il ?

  • Tous les matins à 7h, pendant un minimum de 5 jours (selon comment se comporte l’organisme), il faut ingérer une certaine quantité de ghee médicalisé. Il s’agit de beurre clarifié qui a été produit avec une ou plusieurs plantes. Dans mon cas, je prends du Shatavari Ghritam : du ghee avec du Shatavari (Asparagus racemosus) qui est une plante particulièrement bénéfique pour les femmes, à toutes les étapes de leur vie.
  • Une fois le ghee digéré et la sensation de faim bien présente, il est alors possible de manger un repas normal. Sauf pour les éléments suivants qu’il faut éviter (liste non exhaustive) : viande, poisson, œufs, produits laitiers (sauf lait et ghee), pain, aliments crus (salade, etc.), légumineuses entières (mais les lentilles sont autorisées), nourriture grasse, pommes de terre, tomates, gâteaux, chocolat, sucreries, aliments fermentés, noix/fruits secs, etc.
  • En parallèle, pendant ces cinq jours de prise de ghee, je reçois un massage abhyanga suivi d’un passage dans le caisson de sudation.

shatavari

 

Comment je me sens en ce 1er jour de traitement ?

Plutôt bien ! Le fait d’avaler de la matière grasse à jeun de bon matin est un peu inhabituel, mais ça peut aller. A voir comment cela va se passer les jours suivants, puisque la quantité de ghee médicalisé prise augmente de jour en jour !

Le massage est toujours, bien évidemment, un formidable moment de détente. :)

Il est important d’adopter un rythme moins soutenu pendant la période de traitement, donc je gère au mieux mon travail à la clinique en ce moment.

 

A suivre dans mon prochain article : le pourquoi de cette prise de ghee médicalisé et de la procédure en général, ses recommandations et ses bénéfices; mais aussi la suite de mon expérience au jour le jour dans la clinique ayurvédique indienne !

 

Venez vivre un vrai moment de bien-être dans le Marais !

Dimanche 6 avril – de 11h à 19h

J’ai le plaisir de vous convier à la Journée Portes Ouvertes qui se déroulera aux Mille et Une Beautés !
A cette occasion, je vous proposerai des massages Shiro-Abhyanga (massage indien de la tête) et de la tisane ayurvédique faite maison.
Ce sera aussi un moment d’échanges sur l’Ayurveda, l’Aromathérapie et les Fleurs de Bach.
Une réduction exceptionnelle de -20% sera accordée sur les futurs rendez-vous pris cette journée !


Les Mille et Une Beautés
55 rue des Archives – 75003 Paris
Tél : 01 40 27 06 46

portes ouvertes

Je vous invite à visiter mon nouveau site web Aroma-Ayurveda, dédié à ma pratique de l’Aromathérapie, l’Ayurveda et les Fleurs de Bach !

Couverture (2)

 

Vous retrouverez également toutes mes astuces pour votre bien-être au quotidien sur ma page Facebook et Twitter !

Facebook

Vous faites du yoga ? yoga

Voici une façon très simple de nettoyer votre tapis avec des huiles essentielles : prendre une bouteille spray de 30 ml et la remplir d’eau + 10 gouttes d’huile essentielle de Lavande vraie et 10 gouttes d’huile essentielle d’Arbre à Thé.

Bien secouer pour mélanger, vaporiser sur le tapis et passer un chiffon.

Voilà, votre tapis est propre et sent bon!

cleaner

Sels de Bain pour équilibrer le chakra Muladhara (ou chakra racine).

Prendre 50 g de gros sel de mer non raffiné et ajouter 4 gouttes de chaque huile essentielle suivante : Myrrhe, Patchouli, Vétiver, Oliban et Bois de Rose. Bien mélanger et verser dans l’eau du bain.

 
Le chakra racine est celui lié à nos besoins vitaux et notre ancrage. Quand il est déséquilibré, on peut se sentir déstabilisé, sans énergie physique et beaucoup trop dans le mental – voire la « tête dans les nuages ».

Sa couleur est le rouge et son mantra « Lam ».

muladhara

1er jour du printemps et les amandiers sont en fleurs ! ♥
L’huile végétale d’amande douce (extraite du fruit) est particulièrement recommandée pour assouplir et apaiser les peaux sèches, fragiles et irritées.

printemps

L’Ayurveda classifie les aliments selon 6 goûts (ou rasas, en sanskrit) : sucré (madhura), acide (amla), salé (lavana), amer (tikta), piquant (katu) et astringent (kashaya). On équilibre ainsi les repas à l’aide de ces 6 rasas, utilisés dans des proportions différentes selon la constitution de la personne et ses éventuels déséquilibres.

épices

Kati Basti : une application d’huile chaude pour soulager les douleurs du dos.

kati basti

L’Ayurveda expliqué par le Dr Marda, directeur pédagogique de l’Institut Français d’Ayurvéda.

J-4 avant Noël et vous cherchez toujours des idées cadeaux ?

Pourquoi ne pas offrir des sels de bain que vous aurez réalisés vous-même ?

C’est très simple :
Prendre 250 g de gros sel de mer non raffiné et ajouter 40 gouttes d’huile essentielle de Lavande vraie, bien mélanger et conserver dans un joli bocal en verre hermétique.

On peut également ajouter quelques fleurs de lavande séchée pour un vrai bain champêtre !

bath-salts4

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.